Billets d'humeur | Politique

😥LA COLOMBIE EST À FEU ET À SANG😥

Plus de 40 morts, des dizaines de disparu.es, des centaines de blessé.es et d’arrestations depuis le 28 avril 2021. En Colombie les violences policières sévissent, le réflexe du tir à balle réelle sans hésitation est de retour et rappelle les heures les plus sombres du pays.
Le ruido nacional (bruit national) appelé par la population remplace désormais les minutes de silence en hommage aux morts après 60 ans de violence et de guerre civile. Partout dans le pays on réclame la démission du président Ivan Duque, fidèle héritier de la droite dure colombienne qui n’hésite pas à brandir la sempiternelle menace du castrochavisme -à laquelle plus personne sauf ses acolytes ne croît- et à commanditer et légitimer la répression policière en cours.
Dans les rues, on revendique aussi le retrait de la réforme de la santé, un plan de vaccination massif, un revenu mensuel minimum pour pouvoir survivre, et la fin de l’impunité des violences d’Etat. Dans les quartiers, on s’organise : soupes populaires, soins d’urgences et premières lignes sont partout mobilisées.
Malgré le retrait de la réforme fiscale qui avait été le détonateur du soulèvement que vit aujourd’hui le pays, la mobilisation ne faiblit pas et pour cause : depuis la signature des accords signés en 2016 censés apporter la paix dans le pays on compte plus de 1000 mort.es au nom du capital et une crise économique et sociale qui explose depuis un an. Tout comme les chilien.nes en 2019, les colombien.nes aujourd’hui luttent et s’organisent pour la justice : hasta que la dignidad se haga costumbre !
Au printemps du CARE nous dénonçons avec vigueur la répression en cours contre les manifestant.es ! Courage et solidarité avec le soulèvement en Colombie !
RDV AUJOURD’HUI À 17H PLACE DE LA RÉPUBLIQUE À PARIS ✊🏽

#nosestanmatando #duqueasesino #fuerzacolombia #elparonopara