✊Code noir ✊

Témoignage d’une sage-femme, qui nous explique, entre autre à quoi correspond le code noir. « CODE VERT: césarienne à degré d’urgence relatif, sans urgence vitale, délai 1h. CODE ORANGE: césarienne à degré d’urgence plus élevé, situation ne mettant pas immédiatement en jeu les fonctions vitales mais pouvant y mener. Délai 30mn. CODE ROUGE: césarienne en…

« De Kaboul aux Antilles, quand serrer les fesses en croisant les doigts ne suffit clairement pas à ce que l’Empire fasse le taf ».
| | | |

« De Kaboul aux Antilles, quand serrer les fesses en croisant les doigts ne suffit clairement pas à ce que l’Empire fasse le taf ».

« De Kaboul à la Guadeloupe, quand serrer les fesses en croisant les doigts ne suffit clairement pas à ce que l’Empire fasse le taf ».

|

💬 Comme un souci de fonctionnaire 💬

« Service public, je gratte mes droits dans ta boîte de conserve.De la saleté, du dévouement jusqu’au devoir de réserve, qu’est-ce que je cautionne ?Elle vaut combien ma présence ?Quand est-ce qu’on a mis sur le marché de l’emploi tous ces silences ?Parfois je cauchemarde qu’on m’enterre vêtue de mon statut de fonctionnaire.Je travaille dans l’hospitalière…

| |

Soigner des cœurs, soigner des corps 🖤

« 17 mars 2021, nous sommes à l’hôpital.La pandémie ne s’essouffle pas. Ici, en réanimation, la maladie et la mort n’ont pas subi le confinement ces derniers mois.Masqué.e.s, en guise de muselière ou de bâillon, armé.e.s seulement de nos convictions, à deux doigts de la rupture, nous sommes pourtant toujours là. En blanc. Le jour et…

🤍 Soigner des coeurs, soigner des corps 🖤

« 17 mars 2021, nous sommes à l’hôpital.La pandémie ne s’essouffle pas. Ici, en réanimation, la maladie et la mort n’ont pas subi le confinement ces derniers mois.Masqué.e.s, en guise de muselière ou de bâillon, armé.e.s seulement de nos convictions, à deux doigts de la rupture, nous sommes pourtant toujours là. En blanc. Le jour et…

|

🌑 Nous sommes la solution. 🌑

Bas les masques s’est donné un objectif, celui de défendre le soin dans son sens le plus large. La jeunesse fait aussi les frais de la situation sanitaire, nous leur donnons la parole à travers ce témoignage reçu d’un étudiant.  » Nous sommes lundi 18 janvier. Aujourd’hui quelques étudiant.es avaient lancé un appel à nous…