| | | |

« De Kaboul aux Antilles, quand serrer les fesses en croisant les doigts ne suffit clairement pas à ce que l’Empire fasse le taf ».

#Macron20h Par tOad (@t0adscroak sur Twitter)

Qu’il s’agisse de personnes bloquées par milliers dans un no man’s land aéroportuaire par les défauts de conception d’un plan d’évacuation digne de ce nom, ou de la nécessité en Guadeloupe du recours au tri des patients réanimatoires ou pas sur un critère d’âge effrayant, 49 ans !, les gouvernements du monde ne semblent pas se lasser de laisser voir leur immonde cynisme et leur si faible capacité à anticiper des situations qui nécessiteraient des réactions coordonnées, basées sur la coopération, l’entraide et l’autonomie ; tout ce qu’ils ne savent pas faire.

Nous avons reçu ce témoignage d’une cadre infirmière en renfort  en Martinique, auquel nous avons juste enlevé quelques informations pour qu’elle ne soit pas identifiée.

Bonjour de la Martinique, 
La situation est tendue et difficile mais j’apprécie ma mission. 
Mon planning est  7/7 24h24h , et ce n’est pas une blague.
La relation avec la population est très délétère, la défiance est à son comble.
Nous nous faisons insulter et cracher dessus dès que nous sortons de l’hôtel.
Les soignés et leur famille ne sont pas dans ces dispositions, ils sont plus agréables et reconnaissants.
Nous sommes correctement logés mais vous pouvez rassurer ceux qui nous critiquent nous n’avons pas de piscine et les plages sont interdites à cause du confinement.
Nous subissons actuellement une tempête tropicale donc le bronzage n’est pas d’actualité. 
Nous ne réanimons plus les personnes au delà de 49 ans par manque de lits et de moyens , c’est véritablement de la médecine de guerre. »

Au printemps de CARE, nous nous sentons solidaires des personnes qui vivent ces deux situations pour lesquelles nous nous interrogeons. Ont-elles pour point commun le rapport d’un empire ou d’un autre à l’une de ses périphéries ?

L’Empire Américain déclinant et incapable d’organiser décemment son retrait d’Afghanistan; au lieu de ça, il laisse aux Talibans des tonnes de matériel militaire en mettant encore plus en danger les populations locales qui ont déjà beaucoup payé de leur sang ces 20 années post 11 septembre.

Les restes caribéens de l’empire colonial français sont-ils mieux considérés ? Certes la situation est très différente, par exemple la Martinique ne produit pas 80 % de la morphine de la planète comme le fait l’Afghanistan. 
Mais quand un hôpital brûle aux Antilles, ou dans une ville riche de métropole, combien de temps met-il à être reconstruit selon le territoire où il est et les populations qui y vivent ?
Quel système politique peut tolérer qu’au-delà  49 ans on n’admette plus des personnes en réanimation sur un de ses territoires ???
Quelle République pour un tel territoire ???
Comment tout n’est il pas mis en œuvre pour faire cesser cette situation immédiatement ???
Nous ne parvenons pas à voir là la seule marque d’un système colonialiste et raciste, mais nous n’avons malheureusement pas vraiment d’autres hypothèses, l’incompétence à bon dos, et à force, même à ça, on n’y croit plus…
Comment ne pas comprendre la colère ? 
Nous regrettons que les personnes qui devraient subir cette colère lui soient inaccessibles, bien planquées dans les palais de la république, protégées par des rangées de flics payés avec nos impôts…


Le scandale de la Chloredécone est dans la mémoire de toustes, et les mensonges répétés des gouvernements successifs sur cette question, et sur d’autres, nous semblent expliquer la défiance antillaise contre ce qui vient du gouvernement et de l’industrie, dont ils ne peuvent plus savoir qui sert l’autre.
Comment ne pas comprendre alors la défiance aux vaccins ?

Enfin, pour nous qui consultons régulièrement les données synthétisées par Covid-Tracker (En passant, mille mercis à cette initiative privée, bénévole à ses débuts, et ne répondant à aucune commande publique  !! Encore une illustration de la belle inutilité de l’état!) nous nous demandons ce qui s’est passé depuis mi-juillet aux Antilles ? Quand tout commençait à virer au rouge-qui-craint dans les catégories 20-40 ans, il s’est passé quoi ? Il a fait quoi Véran à 8000 km ?? Il a demandé à Macron sûrement, comme d’hab… Et par hasard, envisager d’arrêter le tourisme de masse vers les Antilles, vous y avez pensé ou c’est trop disruptif ?

Cette incompétence est insupportable, le tri de patient.e.s sur le critère de 49 ans dépassé, comme le dit ce témoignage (qui, même si c’est une personne de confiance devrait être recoupé, mais nous ne sommes pas journalistes), est un scandale, ça mérite a minima une démission, et peut-être un tribunal (on n’est pas juristes non plus!).

Tout notre soutien à nos sœurs et frères Antillais.es, prenez soin de vous.
Tout notre soutien à nos collègues soignant.e.s, tant ceux des Antilles que celleux venu.e.s en renfort, non pour répondre à la demande de leur mi-nistre mais par solidarité et parce que sauver des vies est leur vocation. On les oblige à une médecine de guerre, qui a pour particularité d’abandonner des malades qui, en d’autres circonstances, auraient pu être soigné.e.s. Contre qui le gouvernement est-t-il en guerre?


PS : @PrésidenceDeLaRépubliqueFrancaise , vous devriez comprendre la leçon que les Talibans (Narco-Talibans?) donnent aux Américains : quand on a perdu, on part moins dignement si on se prend en plus un coup de pied au cul.
Y a toujours moyen d’arrêter avant la complète humiliation.
Vous pouvez encore marquer positivement l’Histoire, vous qui avez un tel égo, ça doit vous flatter. Mais l’Histoire n’est pas celle de Bernard Arnault (qui devrait rendre les 75 milliards d’€ qu’il a gagnés en 2020). Donc, organisez votre départ, préparez une assemblée constituante, des élections anticipées ? Soyez une fois un démocrate, et pas cet oligarque qu’on déteste. Faites un truc quoi, on ne sait pas quoi, on n’est pas des « hommes politiques », mais faites un truc. Vite (allez, une petite idée parce qu’on n’est pas sûr.e.s qu’elle vous vienne : sauver les vies que vous avez décidé de ne pas sauver par exemple avec les 75 milliards ci-dessus ?) Parce que si ça continue, à force de les chauffer, y en a qui vont vraiment venir vous chercher.