| | | | |

Marianne pleure, La République Est Morte

Bon ben nous y voilà, gueule de bois ce matin, on avoue avoir eu un tout petit espoir, celui de la non résignation, celui qui précède le KO fatal. Plus que jamais, pris.es entre la chaise électrique et la guillotine, nous allons devoir être solidaires, prendre soin les un·es des autres.
Quoi qu’il arrive au second tour, ce qui se passera après sera terrible pour tou·tes celles et ceux qui n’appartiennent pas à la bourgeoisie blanche patriarcale.
Au Printemps du CARE on va continuer à dénoncer la barbarie, à crier haut et fort notre indignation, notre colère et notre haine du fascisme.
On va porter, déterminés, nos valeurs : Collectif Autonome Révolte et Entraide. Il ne faut pas que leurs idées dégueulasses s’installent.
On félicite les jeunes qui nous donnent une petite lumière à ne pas quitter des yeux. On est là pour relayer et soutenir vos luttes.

Le soin est politique. On lâche rien.