| | | | | | |

🤝 Solidarité avec les MNA du 16ème arrondissement de Paris

Depuis le 4 avril 2023, plus de 500 Mineurs Non Accompagnés (MNA) en recours dorment dans une école abandonnée dans le 16ème arrondissement de Paris.
L’AFA 77 (Action Anti-Fasciste) lance un appel Ă  la solidaritĂ© et propose un tuto pour organiser des collectes.

Photo crédit inconnu. 
On voit une vingtaine de tentes sous le préau d'une école.
Crédit inconnu

Ces 500 Mineurs Non Accompagnés se sont réfugiés dans cette école abandonnée pour fuir les violences policières auxquelles ils sont quotidiennement confrontés dans la rue.

La PrĂ©fecture veut engager une procĂ©dure d’expulsion, condition qu’elle pose avant toute potentielle mise Ă  l’abri sans pour autant la garantir.

Ces jeunes survivent dans une extrĂŞme prĂ©carité et sont exposĂ©s aux provocations et menaces alarmantes de groupuscules et partis d’extrĂŞme-droite qui se rassemblent devant le bâtiment occupĂ©. Par exemple, Damien Rieu a tentĂ© d’entrer dans l’Ă©cole le 23 mai.

Ces adolescents, comme des milliers d’autres partout en France, sont abandonnĂ©s par le Conseil DĂ©partemental et subissent une politique de discrimination indĂ©cente contraire aux valeurs et engagements de notre pays et au mĂ©pris de leurs droits fondamentaux. Après des mois de procĂ©dure, la plupart d’entre eux seront pourtant reconnus mineurs par le Juge des Enfants et pris en charge par l’Aide Sociale Ă  l’Enfance (ASE).

La situation de ces 500 jeunes est le symptôme révélateur d’un dysfonctionnement général.

Il est urgent de mettre les mineurs Ă©trangers Ă  l’abri et d’inscrire dans la loi la prĂ©somption de minoritĂ©.

L’accueil rĂ©servĂ© aux personnes exilĂ©es est un choix politique.

🤝 Pour pour soutenir ces adolescents, l’AFA 77 a crĂ©Ă© un tutoriel pour organiser des collectes :

Visuel d'AFA 77 : 
"Contre la violence des frontières
et l'inaction de l'État
Organisons nous !
Plus de 450 jeunes Ă  la rue survivent actuellement dans une Ă©cole du
1 6ème arrondissement de Paris au 58 rue Erlanger.
Les associations présentes à leurs côtés ont besoin d'aide pour
permettre aux jeunes d'attendre avec dignité un relogement qui tarde
à être annoncé.
Les besoins principaux sont : Pains de mie, Petites viennoiseries,
confiture, pâte à tartiner, bananes, autres aliments type « petit déjeuner »
en portions individuelles, dentifrices, brosses à dents, crème hydratante,
coupes ongles, autres produits d'hygiène.
Plus d'infos et tuto collecte :"
Visuel 2 d'AFA 77 : 
"Les jeunes ont aujourd'hui besoin d'aide concrète et de
solidarité matérielle, aller sur place les mains vides n'est plus
très utile.
Poser devant l'école sur les réseaux sociaux l'est encore moins,
les actions de harcèlement de groupes fascistes sont déjà
nombreuses il ne faudrait pas faire naître de nouvelles envies de
leur côté. Il sera possible de discuter avec les personnes
sur place en apportant le fruit d'une collecte pour proposer
des moyens humains ou une vigilance antifasciste discrète.
Un point de collecte est une action facile Ă  organiser :
dans ton quartier, ton lycée, ta fac ou ton lieu de travail, organise
dès maintenant une action d'aide mutuelle.
Tuto Collecte:"
Visuel 3 d'AFA 77 : 
"Pour organiser une collecte il te faudra :
• DESTRACTS pour distribuer aux futurs donateur.ices (client.
es entrant dans un magasin, collègues, voisin.es...). Privilégie un
petit tract en A6 (1/4 d'A4) qui te coûtera moins cher à produire
et facilitera sa diffusion. « COLLECTE POUR DES PERSONNES A
LA RUE » suivi d'une liste lisible et d'une mise en page attrayante.
• UN POINT FIXE DE COLLECTE. Tu peux le faire devant
un magasin sans demander d'autorisation, les directions capitalistes
des magasins essaieront peut-ĂŞtre de te faire partir mais reste
calme et discute avec la sécurité ou les managers pour rester le
plus longtemps possible en expliquant le but de ton action. Dans les
grandes surfaces tu risques d'être confronté.e à une sécurité plus
active, préfère les petits magasins ou alors demande l'autorisation à
la direction d'un hypermarché en avance. Si on te vire d'un magasin
va au prochain plus loin, notamment sur Paris il y a des Franprix,
Carrefour City, Naturalia... tout les 500mètres."
Visuel 4 d'AFA 77 : 
"• DES CABAS OU AUTRES MOYENS DE TRANSPORTS
des dons et assez de camarades pour acheminer les dons Ă  l'Ă©cole. Si
la collecte se fait à une distance trop eloignée pour arriver à l'école à
une heure raisonnable, prévois une voiture. Il est préférable de ne pas
acheminer les dons vers l'école pendant ou après l'heure du diner par
respect de la vie collective du lieu.
• Facultatif mais utile pour gérer la collecte : Un.e référent.e
(possiblement tournant.e) qui reste au point de collecte et s'occupe
de discuter avec les clientes énervé.es par votre action ou qui tentent
de lancer une confrontation. Si tu organises la collecte dans la localité
de l'école reste vigilant.e. Prévois de l'eau et des sucres rapides pour
toi et tes camarades.
Pour tout autre question, privilégie les personnes sur place comme
interlocuteur.ice premier.e. La solidarité face à la violence capitaliste et raciste de l'Etat doit être organisée, diffuse cet appel sur les réseaux sociaux et aux collectifs que tu connais mais surtout: organise toi à ton échelle avec tes camarades."
Crédit : AFA 77

🤝 4 associations engagées auprès de ces mineurs, Utopia 56, Timmy, Tara et Midis du Mie, ont également lancé une pétition :
https://www.change.org/p/l-appel-au-secours-des-500-mineurs-isolés

#RefugeesWelcome
#Solidarite
#EntraideConcrete
#AutoOrganisation