Le « quoi qu’il en coûte » version Macron
| | |

Le « quoi qu’il en coûte » version Macron

Le « quoi qu’il en coûte » version Macron :  👉 12 mars 2020 : « La santé n’a pas de prix. Le gouvernement mobilisera tous les moyens financiers nécessaires pour porter assistance, pour prendre en charge les malades, pour sauver des vies. Quoi qu’il en coûte. Beaucoup des décisions que nous sommes en train de prendre, beaucoup…

No bassaran !
| | | | |

No bassaran !

Au Printemps du CARE, comme dans de nombreux autres collectifs, on porte une grande attention à la lutte contre les mega-bassines. #nobassaran #BassinesNonMerci Nous avons toutes et tous compris que cette lutte est comme le mur au fond de l’impasse du modèle agro-industriel.  Ça tombe bien, on a des masses. Une autre agriculture est possible,…

L’absurdité et l’injustice du concours de médecine.
| | | | | |

L’absurdité et l’injustice du concours de médecine.

Malgré un travail acharné et d’excellentes notes, une étudiante en première année de médecine se voit recalée pour ne pas avoir su dire lors de son oral en quelle année avait démarré la mission Spoutnik et parler du chômage partiel… L’absurdité de cette épreuve du concours de médecine qui, fondé sur le numerus clausus (remplacé…

On ne peut pas soigner des gens en se contentant de changer leurs boulons.
| | | |

On ne peut pas soigner des gens en se contentant de changer leurs boulons.

Dans une tribune (réservée aux abonnés), Pascale Molinier, professeure de psychologie sociale, explique les départs des professionnel·les de l’hôpital par leur souffrance éthique liée à ce que soigner veut dire lorsque les politiques imposent des logiques gestionnaires. Extraits : « Accueil, attention, anticipation des besoins (de se reposer, d’être rassuré…), ces dimensions essentielles du soin ne recouvrent…

Combien pour un peu de Chantilly et la défense de l’école ?
| | |

Combien pour un peu de Chantilly et la défense de l’école ?

Ça y est, jour J pour les profs chantillyonneurs qui passeront au tribunal de Montargis à 13h. Ils avaient envoyé un peu de crème Chantilly à Blanquer, alors ministre de l’Education Nationale et candidat aux législatives dans leur circonscription, pour dénoncer sa politique déplorable. Or la rentrée que nous vivons leur donne bien raison, la…

Épisode 3 : Créer des horizons désirables
| | | |

Épisode 3 : Créer des horizons désirables

Nous avons dressé le constat des décennies de destruction du secteur de la santé (épisode 1) puis proposé quelques solutions (épisode 2). Mais quand on voit qu’actuellement une ambiance pesante, pour ne pas dire dépressive, règne dans le milieu du soin et dans la société plus largement, on se dit qu’il est urgent de poser…

RADICALISONS-NOUS : pour une lutte enfin efficace du secteur de la santé
| | | | |

RADICALISONS-NOUS : pour une lutte enfin efficace du secteur de la santé

Pandémie. Nous sommes en 2022, cela fait deux ans et demi que nous vivons au rythme sanitaire imposé par le gouvernement. Les corps et les esprits sont fatigués, parfois lessivés. Une aubaine pour Macron et son gouvernement pour invisibiliser, normaliser le Covid afin de mieux rétablir la loi du business as usual. La fatigue n’est pas…